Close Le site est optimisé pour la version %1 et supérieure de votre navigateur Merci de mettre à jour celui-ci afin d'utiliser toutes les fonctionnalités de ce site

Un crédit vous engage et doit être remboursé : Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

visuel credit travaux

Cofinoga vous aide à financer vos travaux à taux compétitif.
Et pour vous protéger en cas de mauvaise surprise,
vous bénéficiez de l'avantage BeSmart:
LA PROTECTION JURIDIQUE OFFERTE
De quoi réaliser vos travaux en toute sérénité !

 


  JE FINANCE MES TRAVAUX

Cinq questions à André V., kinésithérapeute

Crédit travaux : kinéFaire soi-même ses travaux implique de mettre en œuvre certains principes de prévention, afin de ménager son corps. André V., kinésithérapeute diplômé en juin 1980, répond à nos questions.

 

Quels sont les risques lorsqu'on fait des travaux seuls, chez soi ?

Les analyses des accidents prouvent que le bricolage et les travaux peuvent engendrer des blessures plus ou moins graves, voire des décès. Il y a bien sûr des risques de blessures directes, mais aussi de blessures qu'on ne voit pas, comme des tendinites, des déchirures, des contractures…

 

Quelles sont les règles de prévention à mettre en œuvre ?

La prévention, c'est du bon sens. En clair, il ne faut pas tenter le diable. En général, on veut faire des travaux soi-même, pour faire quelques économies, mais on a tendance à trop pousser, à ne pas faire de pause, à ne pas assez s'hydrater, s'alimenter ni s'étirer. Il faut rester à l'écoute de son corps.

 

Le choix du matériel peut-il avoir un impact sur le corps ?

Oui, c'est un élément très important. Le plus souvent, on utilise du matériel non professionnel, moins puissant, qui n'offre pas les mêmes dispositifs de sécurité. Résultat, ils réclament plus de force pour les utiliser, plus de mouvements, le corps est donc plus sollicité et donc plus traumatisé. Il est tout à fait possible de trouver un équipement efficace à moindre frais, en louant du matériel professionnel par exemple.

 

La posture adoptée pendant les travaux a-t-elle une importance ?

La posture est fondamentale pour les lombaires, les dorsales, les cervicales, les épaules… Il faut adopter un bon positionnement, sans quoi on ne respecte pas sa courbure originelle, pour éviter la mise en pression des disques, qui peut entraîner une usure et dans le pire des cas une hernie discale. Les bricoleurs ont trop tendance à travailler en enroulement, et donc à quitter leur courbure naturelle. Par exemple, pour porter des charges lourdes, il faut imiter un haltérophile et donc être en triple flexion : chevilles, genoux à 90° et surtout les hanches.

 

Quand consulter un kinésithérapeute dans le cadre de travaux ?

Si on ne se sent pas à même physiquement de réaliser ces travaux, il faut consulter un kinésithérapeute tout d'abord pour faire un bilan, mais aussi pour qu'il dirige une remise en forme et un entretien musculaire. Le mieux est de s'adresser à un kinésithérapeute investi dans la prévention. Durant les travaux, dès qu'il y a une gêne ou une douleur importante, il faut aussi consulter sans tarder.

© Reed Contents, Perrine Roux, mars 2013.

SIMULEZ VOTRE CRÉDIT !

1Type de projet

Veuillez renseigner cette valeur

Votre situation de logement

Veuillez renseigner cette valeur

2Montant souhaité
 


Veuillez renseigner cette valeur

2Montant financé
 


Veuillez renseigner cette valeur

3Mensualité
 


Veuillez renseigner cette valeur


loader